Arzon, procès le 19 janvier des patriotes dénonçant une agression sexuelle commise par un migrant

par PEC - posté il y à 47j - 0 Commentaire
#
Source

Ils risquent 6 mois de prison pour avoir manifesté contre une agression sexuelle commise par un migrant !

En France, plus de 62 % des Français sont opposés à l’accueil des migrants (http://www.atlantico.fr/rdv/politico-scanner/62-francais-sont-opposes-accueil-refugies-territoire-francais-plus-haut-depuis-pic-crise-migrants-ete-2015-jerome-fourquet-2819114.html). Malgré tout, l’opposition à l’accueil des migrants est sévèrement réprimée. Manuel Valls, qui était alors Premier ministre, avait déclaré : « Ceux qui se mettront en travers de l’accueil des réfugiés trouveront l’Etat devant eux. » (https://twitter.com/renaudpila/status/789870652870320129)

En novembre dernier, le Gouvernement français a mis ses menaces à exécution. En effet, une agression sexuelle commise par un migrant a eu lieu à Arzon, petit ville de Bretagne, à l’ouest de la France, face à l’océan Atlantique. Cette affaire avait été soigneusement cachée par les médias traditionnels. Seuls les médias de ré-information avaient traité ce sujet.